RÉSOLUTION DE PROBLÈME : La méthode 8D

La méthode de résolution de problèmes 8D (8 Disciplines, parfois 8 Do) est due à Ford Motor
Company (1987) et se présente comme l'une des méthodes de résolution de problèmes
participative parmi les plus performantes. Elle est pratiquée en équipe pluridisciplinaire dans un
grand nombre d’entreprises, essentiellement dans le domaine automobile. C’est une méthode
rigoureuse qui permet d’éliminer en principe de façon définitive les problèmes traités. Selon
plusieurs témoignages, cette méthode est à mettre en oeuvre dans tous les secteurs d’activité.
Elle est exigée par certains donneurs d’ordre, et d’autres l’utilisent même pour résoudre leurs
problèmes personnels.

Objectifs
􀂾 Systématiser la résolution de problèmes
􀂾 Travailler en équipes transversales et pluridisciplinaires
􀂾 Favoriser l'amélioration continue
􀂾 Pérenniser les résolutions de problèmes ponctuels.

Les 8 actions sont les suivantes :
Action 1 : Préparer le travail selon la méthode 8D
􀂃 Mettre en place une équipe qui a la connaissance, le temps, l'autorité et les compétences
pour résoudre le problème :
- La taille de l'équipe dépendra de l'importance du problème.
- Les personnes peuvent avoir des origines diverses (méthodes, qualité, fabrication,
achats, logistique, fournisseur, client, etc.).
􀂃 L'équipe désigne un animateur et un rapporteur
􀂃 Clarifier les objectifs et les responsabilités,
- Le groupe a en principe toute autorité pour résoudre le problème et mettre en
oeuvre les solutions.


Action 2 : Décrire le problème
􀂃 Qui, Quoi, Où, Quand, Comment, Combien et Pourquoi (QQOQCCP).
􀂃 Préciser les enjeux.
􀂃 Identifier les contraintes.
Note : pour une bonne définition du problème les méthodes suivantes peuvent être appliquées :
􀂃 Les "5 pourquoi ?" ("5 why's" en anglais, ou "5W").
􀂃 Le diagramme d'Ishikawa.


Action 3 : Identifier et mettre en place des actions immédiates
L'objectif de cette étape est de contenir le problème afin de protéger le client dans l'attente de la
mise en place de solutions définitives.
En cas d'urgence, cette action peut se faire préalablement à la constitution d'une équipe
pluridisciplinaire. Elle consiste à :
􀂃 Définir des actions curatives (c’est à dire qui corrigent le problème immédiat, sans toutefois
s'attaquer aux causes du problème).
􀂃 Mettre en place ces actions.
􀂃 Mesurer l'efficacité du plan d'actions mis en place.
Quelques exemples d'actions immédiates :
􀂃 Tris, inventaires, isolements, rappel de produits, contrôle renforcé, aides visuelles.
Remarque : cette étape est aussi l'occasion d'approfondir la bonne compréhension du problème.


Action 4 : Identifier les causes profondes
Cette étape se fait de manière répétitive en émettant des hypothèses qui sont validées ou
infirmées.
Le point de départ est la définition du problème identifié à l’étape 2 ci-dessus.
􀂃 Identifier toutes les causes potentielles.
􀂃 Vérifier chacune d'elles au regard des données disponibles sur le problème, ou à l'aide de
tests.
􀂃 Identifier toutes les causes assignables.
􀂃 Définir les actions correctives alternatives aux actions immédiates (curatives), pour
éliminer les vraies causes.
􀂃 Afin d'identifier les causes potentielles, différentes méthodes peuvent être appliquées :
- Brainstorming
- Diagramme d'Ishikawa
- Les "5 pourquoi ?"


Action 5 : Valider des actions correctives permanentes
Cette action permet d'assurer que les actions correctives sélectionnées résolvent le problème et
ne créent pas d'effets secondaires indésirables.
􀂃 Organiser le travail au sein de l'équipe 8D en fonction des compétences requises.
􀂃 Confirmer réellement ou statistiquement que l'action corrective sélectionnée résout le
problème. Pour ce faire, une série de tests et expériences pourra être définie et réalisée.
􀂃 Définir des critères de sélection tels que le coût, les moyens matériels et humains, le délai,
les impacts sur le processus et sur le client, la culture d'entreprise, etc.
􀂃 Si nécessaire, et après appréciation de la qualité des solutions précédentes, de nouvelles
actions pourront être définies.


Action 6 : Mettre en oeuvre les actions correctives permanentes
􀂃 Ajuster éventuellement la constitution de l'équipe en fonction des compétences
nécessaires.
􀂃 Rechercher des solutions. Ne pas censurer les idées originales dans une première étape
(brainstorming)
􀂃 Déterminer des critères de choix pour valider les solutions :
1. coût
2. facilité de mise en oeuvre
3. délai de mise en oeuvre
4. participation des personnes concernées dans le choix de l'action
5. contraintes pour les personnes concernées
6. portée de l'action (nombre de problèmes résolus)
7. efficacité de l'action (suppression ou diminution du problème)
􀂃 Planifier la mise en place des actions. Désigner systématiquement un responsable et une
date de réalisation pour chaque action.
􀂃 Organiser un suivi de la mise en oeuvre des actions.
􀂃 Après mise en oeuvre, suivre l'évolution du problème afin de mettre en oeuvre d'éventuelles
actions supplémentaires.
􀂃 Après validation des actions correctives permanentes, supprimer les actions immédiates.


Action 7 : Prévenir toute récidive
􀂃 Identifier les possibilités de renouvellement du problème dans le futur ou vis-à-vis d'autres
applications.
􀂃 Définir des actions préventives pour les systèmes identifiés.
􀂃 Actualiser la documentation (procédures, instructions, modes opératoires, plans,
formations, organigrammes).


Action 8 : Féliciter l'équipe
􀂃 Féliciter les efforts collectifs de l'équipe qui a participé au projet.
􀂃 Identifier les apprentissages faits pendant le projet et les capitaliser. Faciliter les échanges.
􀂃 Communiquer.

Publier un commentaire

0 Commentaires