Performance, but et principes de fonctionnement d’un organisme


Avant de parler de performance d’un organisme, il faut avant tout le créer.
Pour ce faire, il est nécessaire de réunir au moins trois conditions :
• le projet de création doit porter sur la vente d’un ou plusieurs produits.
L’idéal étant de proposer un catalogue de plusieurs références afin que
la pérennité des activités de ce projet ne dépende pas d’un seul produit;
• avoir au moins un client à qui vendre ce ou ces produits. L’idéal, tout
comme pour le produit, étant d’avoir plusieurs clients afin de ne pas
dépendre d’un seul;

• identifier et faire appel à des fournisseurs pour participer à la réalisa-
tion de ce ou de ces produits :

– fournisseurs externes : producteurs ou distributeurs de matières
premières, cabinets d’études, comptables, fournisseurs d’énergies,
agences de personnels intérimaires, banques, transport...;
– fournisseurs internes : salariés embauchés (en CDI ou CDD).
Ces conditions peuvent être réunies, sans pour autant garantir ou assurer
la pérennité de l’organisme créé.

Il est également indispensable qu’elles soient obtenues de manière perfor-
mante pour permettre à l’organisme d’atteindre son but, qui consiste à ce

que la somme des dépenses engagées pour réaliser et commercialiser ses
produits soit inférieure à la somme des recettes générées par les ventes de
ces mêmes produits.
Ce but, simple à énoncer, paraît de prime abord évident pour tous, mais il

me semblait important de le rappeler car au cours des différentes mis-
sions que j’ai menées et que je mène dans différents organismes, je cons-
tate qu’il n’est pas toujours à la base des décisions prises au quotidien.

Pour atteindre ce but, qui représente l’impératif économique de tout orga-
nisme, il est nécessaire de :

• commercialiser ses produits à des clients;
• maîtriser l’ensemble des dépenses relatives à cette commercialisation.

Publier un commentaire

0 Commentaires