Mise en œuvre et fonctionnement du systéme de la sécurité


Structure et responsabilité :
Pour faciliter le management de la santé et de la sécurité au travail, les rôles, les responsabilités et l’autorité du personnel doivent être définis. La responsabilité finale de la santé incombe à la direction au plus haut niveau, qui doit fournir les ressources nécessaires à la mise en œuvre, la maîtrise et l’amélioration du système de management de santé et de sécurité.
Formation, sensibilisation et compétence :
Le personnel doit être compétent pour réaliser les tâches qui pourraient avoir une incidence sur leur santé ou leur sécurité. Les compétences doivent être définies en termes de formation initiale et professionnelle et d’expérience.
Enfin, l’organisme doit établir et tenir à jour des procédures lui permettant d’assurer que quel que soit le niveau et la fonction des employés concernés, ils sont sensibilisés :
·         A l’importance de la conformité à la politique et aux procédures relatives à la santé et à la sécurité au travail.
·         Aux conséquences, réelles ou potentielles, de leurs activités professionnelles sur la santé et la sécurité au travail.
·         A leurs rôles et responsabilités au sein du système de management de la santé.
·         Aux conséquences potentielles des écarts par rapport aux procédures de fonctionnement spécifiées.
Consultation et communication :
L’organisme doit avoir des procédures qui lui permettent d’assurer que les informations pertinentes sur la santé et al sécurité au travail sont communiquées au et par le personnel et les autres parties intéressées. Ainsi, les employés doivent être :
·         Impliqués dans le développement et la revue des politiques et des procédures de gestion des risques.
·         Consultés lors de la mise en place de tout changement affectant la santé et la sécurité sur le lieu de travail.
Etat d’alerte et réponse à une situation d’urgence :
L’organisme doit établir et tenir à jour des plans et des procédures pour identifier les situations d’urgence et sa capacité à réagir de façon à prévenir et à réduire les maladies et blessures éventuelles pouvant y être associées. Il doit également mettre périodiquement ces procédures à l’essai lorsque c’est réalisable.

Publier un commentaire

0 Commentaires